Histoire et patrimoine

Promenade sur les traces du passé de la commune

 

Découvrez le charme ancien de notre bourg, ces maisons en galets roulés, le monument historique des Bonnettes au détour d’une balade sur les sentiers de Compostelle ou encore les trésors insoupçonnées de notre territoire…

Plusieurs bâtiments témoignent encore aujourd’hui de la vie passée.

Du puissant château des seigneurs de Grôlée édifié au XIIème siècle, il ne reste aujourd’hui que des vestiges : une large enceinte et des ruines d’anciennes tours circulaires dont l’une s’élève à 10 mètres de haut.

 

 

 

 

 

En contrebas, la chapelle de Grôlée du XVème siècle est adossée au reste des remparts. D’origine romane, avec fenêtre gothiques, elle possède une œuvre de 1602 peinte sur des panneaux de bois. Classée aux Monuments Historiques en 1986, ce tableau représente la Remise du Rosaire à Saint Dominique et Sainte Catherine de Sienne (accès croisement rue de la chapelle/rue fushin).

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre richesse historique de Viriville, le clocher St-Robert de l’ancien prieuré roman datant XIIème siècle, se dissimule au creux d’une impasse (accès face au 205 avenue Dr Turc). Ce lieu à l’atmosphère intime domine aussi l’ancien cimetière.

Label « Patrimoine en Isère » (clocher et chapelle)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Niché au milieu des Chambarans, à proximité du chemin de Compostelle (GR65), le hameau des Bonnettes est entièrement classé depuis 2003 au titre des Monuments Historiques.

Ces bâtiments du XVIIème siècle sont représentatifs des constructions rurales locales avec les matériaux de l’architecture traditionnelle.

C’est l’une des rares illustrations de l’utilisation de quatre techniques sur une même ferme : le pisé, la brique, le torchis sur pans de bois et les galets.

Stèle élevée en 1870, Notre Dame de Saint Baudille fut jadis le lieu d’important pèlerinage au XVIème siècle pour son sanctuaire et sa source miraculeuse.

Une procession rituelle avait lieu le 15 août jusqu’au milieu du XXème siècle.

 

 

Comment parler de Viriville sans parler de la fête de Jeanne Sappey ?

Viriville est le siège de cette festivité qui a commencé en 1802, année où Jeanne Sappey a légué le revenu de ses biens aux conscrits du village pour faire la fête en son nom.

2ème fête foraine de l’Isère (après celle de Grenoble) où pendant 5 jours se déroulent de nombreuses traditions et moments conviviaux : corso fleuri et illuminé, repas festif, bal….

Cette fête  de Jeanne Sappey rassemble près de 20 000 personnes.

Un patrimoine naturel omniprésent

Envie de découvrir Viriville différemment ?

Venez arpentez les sentiers de randonnées balisés sur la commune.

Vous accèderez à une nature préservée, à des points de vue remarquable sur les Alpes, au calme et à la beauté des paysages…

Vous sillonnerez la forêt des Chambarans parsemés d’étangs et de rivières et pourrez aussi vous adonner à la pêche !

Retrouvez les circuits de randonnées

Rétrospectives photographiques.

Retrouvez ici les classes des conscrits depuis 1907.