Intrusion dans le camp de Chambaran

Le muguet éclot,
les cueilleurs s’affairent
la fréquentation augmente…
mais surtout pas trop prés du camp !

Le danger est toujours présent, même aux abords les plus proches des voies d’accès du camp de Chambaran.
Des obus non éclatés, semi-enterrés, sont découverts chaque semaine et nécessitent l’intervention de spécialistes du déminage. Ne risquez pas inutilement vos vies pour quelques brins.

!!! RAPPEL !!!
Le camp militaire de Chambaran est un camp d’entraînement des forces armées dont l’engagement croissant nécessite une formation initiale et continue en adéquation avec leurs missions. De nombreux militaires viennent donc s’y entraîner chaque année. En 2021, plus de 13000 militaires y sont venus (soit une moyenne hebdomadaire de 250 personnels).
L’activité croissante rend ce terrain militaire particulièrement dangereux, raison pour laquelle la signalisation en place rappelle le caractère interdit d’y pénétrer sans autorisation.
Pour autant, certains (promeneurs, cueilleurs, braconniers…) pensent toujours que ces bois sont des lieux paisibles… Erreur !
Le commandant du camp militaire le rappelle dans le courrier joint.
Un article paru dans le Dauphiné Libéré relate également un incident survenu le 29/09/2021.

Rappel : pénétrer sur un terrain militaire est une contravention de 4° classe punie jusqu’à 750 € d’amende.

 

Intrusion dans le camp de Chambaran